Anatomie du nez : votre guide pour l’esthétique et la beauté du nez

Il existe de nombreuses variables dans la chirurgie du nez. Nous avons donc rédigé un article pour expliquer l anatomie du nez, les formes et les problèmes courants du nez, ainsi qu’un glossaire de mots que vous devriez connaître. Cela vous aidera non seulement à mieux expliquer vos désirs à votre chirurgien, mais cela vous aidera également à mieux comprendre ce qui peut et ne peut pas être fait.

L’apparence de votre nez est très importante lorsque l’on parle d’esthétique et de beauté. Chaque nez a une forme différente et beaucoup d’entre nous ne sont pas satisfaits de l’apparence du nôtre. La rhinoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à remodeler le nez pour améliorer son apparence.

Les travaux de nez nécessitent un chirurgien très qualifié pour obtenir un résultat parfait. Votre chirurgien ORL ou plasticien doit prendre en compte de nombreux facteurs lors de l’opération, car chaque nez est différent et chaque patient veut un look différent.

Anatomie du nez – Anatomie de surface

Tout d’abord, l’anatomie de surface qui décrit les parties visibles du nez sans les structures qui le forment à l’intérieur. L’anatomie visible du nez comprend :

  • Le Radix : Le point le plus haut du nez, directement entre vos yeux.
  • Le Dorsum : Aussi appelé le pont. C’est la partie du nez qui va de la racine au bout de votre nez.
  • La Columelle : La colonne droite entre vos deux narines
  • Les Alae : Ce sont les limites latérales des narines. Chaque côté est appelé « Ala » et le pluriel est « Alae ».

Anatomie du nez – Sous la surface

Sous l’anatomie de surface (comme expliqué ci-dessus), il y a des os et du cartilage . C’est ce qui donne sa forme au nez. On peut diviser le nez verticalement en 3 parties. Le tiers supérieur est formé par les os nasaux. Tandis que le tiers moyen par les cartilages latéraux supérieurs. Et, le tiers inférieur des cartilages alaires :

Os nasaux : Ces os ne sont pas très durs et sont généralement rasés pendant la rhinoplastie pour donner l’apparence souhaitée. Les os nasaux donnent à l’arête du nez sa forme et sa projection.

Cartilages latéraux supérieurs : Le cartilage est un type de tissu ferme qui est beaucoup plus mou que l’os. Il commence juste en dessous de votre os nasal, dans le tiers médian de votre nez. Vous pouvez essayer de le sentir vous-même (c’est la partie souple et compressible). Ces cartilages gardent les narines largement ouvertes, et s’ils sont faibles, votre nez peut avoir un aspect « pincé »

Cartilages alaires : ils sont très importants car ils donnent son aspect à la pointe du nez et sont généralement manipulés lors de la rhinoplastie. Ces cartilages sous-tendent le bout du nez, la columelle et les ailes.

Septum nasal : C’est la paroi qui s’étend au milieu et sépare les cavités nasales droite et gauche l’une de l’autre. Vous avez probablement entendu parler du terme « septum dévié », qui fait référence à un problème au niveau de la cloison nasale.

A qui s’adresse une rhinoplastie ?

La rhinoplastie peut être pratiquée pour diverses raisons esthétiques et médicales . Voici une liste des problèmes possibles qui pourraient vous amener à envisager un travail de nez :

PROBLÈMES DE DORSUM

Le dos, également connu sous le nom de pont du nez, est la région qui s’étend de la base à la pointe. Le dos idéal doit être une ligne droite avec une courbure minimale. Certains problèmes de dos courants comprennent :

Grosse bosse dorsale : C’est lorsque le dos se projette excessivement et se courbe vers l’extérieur, provoquant une bosse. C’est un problème courant qui est causé par une hypertrophie des os et des cartilages nasaux.

Nez large : Cela peut signifier que le nez est large à n’importe quelle partie : le dos supérieur (pont dorsal), le dos moyen (base dorsale), la pointe ou les narines. Vous pourriez avoir l’impression que votre nez est large à n’importe lequel de ces endroits d’une manière qui n’est pas proportionnelle au reste de votre visage.

Dorsum sous-projeté : Généralement associé à une pointe nasale sous-projetée (expliqué ci-dessous). Un dos sous-projeté est celui qui est court et ne se projette pas suffisamment à l’extérieur du visage.

Déformation de la selle : Cela se produit généralement après une correction excessive d’une grosse bosse dorsale, lorsque trop de tissu est rasé. Le dos apparaît comme une « piste de ski », avec une courbure intérieure.

La pointe est constituée de cartilages alaires. Cela soutient les narines sur les côtés et donne à la pointe une projection au milieu. Certains problèmes de pointe du nez comprennent :

Pointe tombante : c’est lorsque la pointe est poussée vers le bas. Ceci est généralement causé par une grande cloison nasale qui pousse le cartilage alaire vers le bas, provoquant une pointe tombante.

Astuce sur-projection : Aussi appelé « Nez de Pinocchio ». Fait référence au moment où la pointe fait trop saillie à l’extérieur du visage, généralement en raison de gros cartilages alaires.

Pointe sous-projection : C’est lorsque la pointe nasale ne dépasse pas suffisamment le nez. Elle peut être associée à un dorsum sur-projection (bosse), ou à un dorsum sous-projeté.

Pointe bulbeuse : Lorsque la pointe du nez est trop large ou trop large.

Astuce carrée : lorsque vous regardez le nez d’en bas, il doit ressembler à un triangle avec le bout du nez comme coin supérieur et les ailes comme côtés. Si le nez apparaît comme un rectangle, on dit qu’il a une pointe carrée.

PROBLÈMES D’ALAR

Les ailes sont les côtés des narines. Certains des problèmes liés à la taille et à la projection des ailes peuvent inclure :

Ailes larges : c’est lorsque les ailes sont trop projetées latéralement, ce qui fait que les narines semblent larges sur le côté.

Ailes crantées (évasement nasal) : c’est à ce moment que les ailes s’entaillent au-dessus de leur position normale de sorte que la columelle apparaisse sur les côtés, donnant un aspect « grognant ».

Ailes asymétriques : lorsque les côtés droit et gauche de vos narines sont asymétriques.

AUTRES PROBLÈMES DE NEZ

Nez dévié : C’est lorsque le nez a dévié d’un côté de votre visage. Cela se produit si vous avez un septum dévié, des os nasaux déviés, une pointe déviée ou des cartilages latéraux supérieurs déviés. Chacun de ces problèmes nécessite une approche chirurgicale différente

Obstruction des voies respiratoires : si vous avez du mal à respirer par le nez, quelque chose peut bloquer le passage. Cela pourrait être;

  • Un septum dévié
  • Cornets élargis
  • Ou un autre problème que votre chirurgien spécialiste peut diagnostiquer.

Quels sont les différents types de rhinoplastie ?

Il y a la rhinoplastie ouverte et il y a la rhinoplastie fermée . Ce sont deux techniques différentes que les chirurgiens peuvent utiliser lorsqu’ils effectuent un travail de nez. Nos chirurgiens ont de l’expérience dans l’utilisation de ces deux techniques pour obtenir d’excellents résultats esthétiques, et ils peuvent combiner les deux pour obtenir le look que vous désirez. Chaque technique a son utilité dans des situations spécifiques et peut offrir certains avantages par rapport à l’autre technique.

La technique ouverte est principalement choisie lorsque le problème se situe au niveau de la pointe ou des ailes. Une petite incision est pratiquée dans la peau de la columelle (entre vos narines) et l’excès de tissu est retiré. Le tissu restant est ensuite redessiné pour obtenir la forme souhaitée. Après quoi, la peau est fermée et, généralement, aucune cicatrice visible n’est laissée après la guérison.

La technique fermée est choisie lorsque le problème se situe principalement au niveau du dos (pont) du nez. Une petite incision est faite à l’intérieur du nez pour effectuer la chirurgie, et la peau est laissée intacte.

À quoi puis-je m’attendre après une chirurgie du nez ?

Nos chirurgiens Dr Stephen Kleid, MB BS FRACS Chirurgien des oreilles, du nez et de la gorge et Dr Richard Sackelariou FRACS (Plas) sont parmi les meilleurs chirurgiens plasticiens et ORL en Australie qui proposent une rhinoplastie avec d’excellents résultats.

Ils discuteront de vos préoccupations avec vous et essaieront de savoir ce que vous n’aimez pas dans votre nez. Ensuite, ils vous expliqueront comment ils peuvent aider à rendre votre nez plus esthétique et plus proportionnel au reste de votre visage.

Après la chirurgie, vous pouvez vous attendre à un certain inconfort, gonflement, douleur, congestion et saignement pendant la première semaine. Cependant, cela s’améliorera au fil des jours et ne devrait pas durer plus d’une semaine ou deux. Vous devez savoir que le rétablissement complet peut prendre beaucoup de temps et que votre nez ne prendra sa forme définitive qu’après au moins quelques mois.

Il est important que vous ayez des attentes réalistes quant à ce que la chirurgie peut accomplir ainsi qu’à la forme de votre nouveau nez. Espérons que votre chirurgien fera de son mieux pour vous donner le beau nez que vous avez toujours voulu et que vous serez très satisfait de l’amélioration globale de l’esthétique de votre visage.

Vous trouverez ci-dessous quelques photos avant et après de vrais patients avec de vrais résultats. Si vous souhaitez voir plus de photos avant et après, vous pouvez visiter – 90 vrais travaux de nez de patient Photos avant et après – rhinoplastie et septoplastie. Nos chirurgiens sont très expérimentés et les résultats sur notre site Web parlent d’eux-mêmes.

Voûte osseuse : La partie osseuse de votre nez, comprend également les os nasaux et le septum osseux).

Bout bulbeux : Un bout de nez trop gros et trop rond.

Cartilage : Type de tissu plus mou que l’os et responsable du maintien de la structure du nez.

Greffe de cartilage : Tissu cartilagineux prélevé sur une autre partie de votre corps, par exemple votre oreille, qui est ensuite greffé dans le nez pour traiter certaines affections.

Columelle : L’étroite bande de tissu qui sépare les narines, également appelée columelle.

Déformation caudale excessive : Une déformation esthétique du nez où le septum est trop long et la lèvre supérieure est trop courte.

Rhinoplastie fermée : Type d’incision chirurgicale dans laquelle aucune incision cutanée externe n’est pratiquée.

Nez de cocaïne : Il s’agit d’une déformation que l’on observe souvent chez les toxicomanes à la cocaïne. Il s’agit de l’effondrement du dorsum nasal et de la perforation du septum.

Septum dévié : le cartilage qui sépare les narines est mal aligné, ce qui peut entraîner une obstruction partielle des voies respiratoires nasales.

Dorsum : L’arête nasale.

Eddème : Gonflement des tissus.

Anesthésie générale : Soit des médicaments injectables, soit des gaz administrés pour vous assurer que vous dormez pendant la chirurgie et que vous ne ressentez aucune douleur.

Columelle suspendue : un spectacle columellaire supérieur à la moyenne, où la columelle fait trop saillie vers le bas et une grande partie est visible sur les côtés

Hématome : Collecte de sang sous la plaie.

Sédation intraveineuse : Sédatifs administrés par injection dans une veine pour vous aider à vous détendre, cependant, vous ne serez pas complètement endormi.

Anesthésie locale : Un médicament injecté directement sur le site de la chirurgie pour l’engourdir afin que vous ne ressentiez aucune douleur.

  • Doublure muqueuse : La fine couche de tissu qui recouvre la surface du septum ainsi que l’intérieur du nez.
  • Angle nasogénien : L’angle entre votre columelle et votre lèvre supérieure.
  • Angle nasofrontal : L’angle entre votre base et votre front.
  • Nécrose : Mort des tissus.
  • Septum nasal : Une paroi osseuse et cartilagineuse située au milieu de votre nez pour séparer les deux cavités nasales.
  • Ostéotomie : Ablation d’une partie de l’os nasal.
  • Rhinoplastie ouverte : Une technique chirurgicale où une incision cutanée doit être faite.
  • Déformation en toit ouvert : formation d’un espace entre les os du nez en raison d’une surcorrection d’une grosse bosse dorsale.
  • Projection : De combien votre nez dépasse devant votre visage.
  • Radix : La partie la plus haute de votre nez, presque directement entre vos yeux.
  • Rhinoplastie : Chirurgie pour remodeler le nez.
  • Septoplastie : Chirurgie pour corriger et redresser le septum.
  • Sérome : accumulation de liquide sous la plaie.
  • Turbinates : Grosses bosses osseuses dans la cavité nasale recouvertes d’une muqueuse qui remplissent différentes fonctions physiologiques. La prolifération des cornets peut également entraîner des difficultés respiratoires.

Plus d’information sur https://www.aram-clinic-rhinoplastie.com