Résidence senior en France

Résidence senior en France : haut de gamme ou accessible à tous ?

La résidence senior en France figure dans les têtes de liste des futurs projets immobiliers ambitieux. En effet, la part de personnes âgées est toujours plus conséquente dans le pays. A l’heure actuelle, les personnes du troisième âge composent plus de 30% de la population totale du pays. Cette étude démographique voit donc toute une stratégie sociale et territoriale se dessinait autour des grands pôles urbains. Car il est certain que toute société qui perdure doit-être pensée de façon collective et non individualiste.

Dans le cadre des nouveaux projets urbains, la résidence senior en France sort du lot. Elle n’est ni trop coûteuse à mettre en place et résoud bon nombre de problèmes sociaux. Tout en concurrençant les maisons de retraite, elle permet de créer du lien social et de revoir la redistribution immobilière au profit des plus âgées.

Les premières résidences : quartier général des privilégiés

Dans le cadre d’une perte d’autonomie, tout le monde ne peut se permettre d’habiter longtemps seul à la maison. Du coup, les premières résidences seniors en France était conçues un peu comme des ghettos pour riche. Il s’agissait plus de se retrouver au cœur de résidences luxueuses au cœur de villes où une majorité de personnes étaient fortunées. C’était le cas des stations balnéaires azuréennes ou de certaines villes du littoral normand. De façon informelle, les résidents n’avaient juste qu’à mettre la main à la poche pour être servis ou soigner.

Le changement de paradigme ainsi que la démocratisation de la clientèle ne se sont opérés qu’au cours de ces 5 dernières années. Depuis le début de la crise sanitaire, cette alternative à l’EHPAD pousse comme des champignons en ville. Au cœur de quartiers résidentiels ou commerçants, ces établissements d’un nouveau genre offre l’autonomie tout en pouvant disposer d’une palette de soin à proximité.

Pour prendre l’exemple de la ville Rose (4e ville de France), le boulevard de Suisse a laissé place à un énorme complexes résidentiels pour les seniors. Les panneaux publicitaires arborent les rues. Les sociétés de plombier chauffagiste toulousain s’arrachent les marchés pour conceptualiser les espaces de bain dédiés aux personnes âgées. Car tout le succès de l’opération tourne autour d’un espace de vie sécurisée.

Une réussite générée par la prise en compte de la nécessité sociale

La crise sanitaire a pointé du doigt une fois de plus la souffrance en EHPAD et maison de retraite. La résidence senior en France est une réponse dynamique pour se responsabiliser. Pour les retraités les plus précaires, elle est une solution sur le long terme pour envisager le logement. En effet, les résidences disposent de tout type de logement allant du studio au T3. Cette méthode permet donc d’user de moralité financière à l’égard des personnes âgées. Généralement, les enfants sont aussi beaucoup plus confiants envers ces structures d’un genre nouveau. Ils voient d’un bon œil un confort attitré pour les membres de leur famille.

Tous ces petits stratagèmes ont permis de nouer de nouvelles relations. En effet, la solitude qui ronge beaucoup de seniors peut s’enrayer petit à petit. De nouveaux modes de vie très positif pour le moral ont même vu le jour. Citons à titre d’exemple :

  • L’émergence de la colocation entre seniors (fait impensable il y a quelques années)
  • La cohabitation consentie à domicile entre étudiant et personnes âgées en échange de micro-services.

La résidence senior en France : une nouvelle façon de retisser le lien social

Au final, c’est nouvelle manière de voir la vie arrange un peu tout le monde. L’État et les collectivités territoriales s’y retrouvent pour préserver l’ordre social. Les personnes âgées peuvent continuer à vivre des jours heureux et se sentent valoriser.

Car ce que propose aussi la résidence senior en France, c’est toute une proximité de service pour préserver l’équilibre des personnes âgées. En l’occurrence, les seniors disposent de leur foyer chaleureux et personnalisé comme auparavant. De plus, des services de restauration spécifiques sont disponibles au cœur de cantines. De manière solennelle, c’est aussi une façon de réinventer le club du troisième âge.

La résidence senior en France est non médicalisée. Néanmoins, pour les personnes nécessitant des soins spécifiques, ces établissements offrent l’opportunité pour les professions libérales d’organiser leur travail de façon optimisé. En effet, une infirmière peut donc être disponible de façon assidue si elle dispose d’un portefeuille conséquent de patients au cœur d’une résidence. Tout comme d’autres spécialistes de santé.

Ainsi, la résidence senior en France est un lieu de convergence où tous les intérêts communs peuvent s’exprimer. Beaucoup plus abordable et autonome que les maisons de retraite, les loyers mensuels pour un studio débutent aux alentours de 500 euros.

En définitive, cette nouvelle façon de voir la vie est garante du bien-être des personnes âgées. Les plus performantes dispose d’espace de piscine privée ainsi que de salles de sport.

La résidence senior en France répond donc à un enjeu sociologique et sociétal évident. Elle tend à se démocratiser pour être accessible au plus grand nombre.